AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 We don't have to be enemies | Elea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

WOLFGIRLAnd you will be the death of me.

▐ MESSAGES : 162
▐ INSCRIPTION LE : 13/08/2010
▐ PSEUDONYME : Illyria
▐ DOUBLONS : /
▐ COPYRIGHT : © Psychadelya


HIGHWAY TO HELL
STATUT: Loup-Garou
CAPACITÉS: Transformation en loup, Sens et capacités hors du commun, Guérison Rapide, Instinct animal.
RELATIONS:
MessageSujet: We don't have to be enemies | Elea   Mer 25 Aoû - 22:27


AMBER S. HAMILTON & ELEA J. REGAN


18:00 PM.

Amber ne voulait pas retrouver sa meute ce soir, et ils le savaient tous. Ils ne s'en feraient pas pour elle, sachant qu'en cette date précise, la louve préférait rester seule et ne revenir que le lendemain matin. Des années plus tôt, en ce jour bien défini, un vampire avait tué ses parents. La petite fille qu'elle était alors n'avait rien vu ni entendu, et s'était fait réveiller en pleine nuit par son grand frère paniqué. Quelques minutes après et contre l'avis de Shane, Amber avait dévalé les escaliers pour découvrir les deux corps gisant au sol. Immobiles, et couverts de sang à la base du cou. Ce soir-là, la jeune femme ne l'oublierait jamais. Et comme pour rendre hommage à ses géniteurs ainsi qu'à son aîné aujourd'hui tous disparus, Amber choisissait chaque année de s'éloigner du monde lorsque la date fatidique arrivait. En cette fin d'après-midi, elle n'échappait pas à sa propre règle.

La louve avait arpenté Londres toute la journée et se trouvait désormais non loin de ruines. Intriguée et souhaitant être au calme, elle s'y dirigea et trouva une place pour s'asseoir sur l'une des nombreuses pierres de ce coin abandonné. Mais était-elle vraiment seule, ici ? Pas tout à fait semblait-il, car une heure plus tard, un groupe d'adolescents se pointa avec une caisse entière de bières. En gentille créature surnaturelle, Amber les prévint que cet endroit pouvait s'avérer dangereux, mais ils répondirent qu'ils s'en fichaient totalement et qu'ils adoraient se retrouver ici. La jeune femme haussa donc les épaules, prête à partir afin de les laisser s'éclater, lorsqu'ils l'invitèrent finalement à les rejoindre. Un tout autre jour, Amber aurait refusé. Mais aujourd'hui, la détresse la prenait tellement à la gorge qu'elle donnerait n'importe quoi pour oublier. Oui, oublier. Alors, elle accepta.

02:38 AM.

Ouch. Mal à la tête. Mal aux yeux. Mal partout.
Amber se réveilla doucement et se sentit immédiatement nauséeuse. Lorsqu'elle réussit à soulever les paupières, elle remarqua qu'elle se trouvait encore en plein milieu des anciennes murailles médiévales, où elle avait passé sa soirée... en compagnie d'adolescents ! Bordel ! Les souvenirs remontèrent aussitôt, et elle se rappela avoir bu pas mal de bières en leur compagnie. Puis, plus rien. Ils avaient sûrement du décider de rentrer à la nuit tombée... et Amber étant hors-circuit, ils l'avaient abandonnée ici. Amère, elle se dit que fort heureusement pour elle, sa véritable nature lui permettrait de se défendre contre un éventuel attaquant. Et que ce n'était pas sympathique de la part de ces gamins ne pas avoir pensé à sa sécurité. En plein milieu de la nuit, en plein milieu de nulle part, c'était même étonnant qu'elle ne se soit pas déjà faite attaquer !

Alors que le silence régnait aux alentours, et que la louve se remettait doucement debout, un bruit de combat se fit bientôt entendre. Il semblait que deux personnes - tout au moins - avaient décidé d'en découdre. Quand de telles choses arrivent, neuf fois sur dix il s'agit d'un humain contre un vampire. Un match pas du tout équilibré, pour ainsi dire. Ne prenant même pas la peine d'épousseter ses vêtements pleins de poussière, Amber se lança en direction de ce qu'elle entendait. Avec agilité, elle traversa plusieurs espaces en ruine - il n'y avait que ça ici, c'était pas bien difficile, espérant arriver à temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▐ MESSAGES : 175
▐ INSCRIPTION LE : 09/08/2010
▐ PSEUDONYME : Ailiz
▐ DOUBLONS : /
▐ COPYRIGHT : © Ailiz


HIGHWAY TO HELL
STATUT: Fight, and fight again, this is the only way.
CAPACITÉS: /
RELATIONS:
MessageSujet: Re: We don't have to be enemies | Elea   Mar 31 Aoû - 17:33

    Elea était de mauvais poil. Vous me direz ça n’a rien d’anormal puisqu’elle y était souvent ces derniers temps. L’absence de Joshua, son mentor, mettait ses nerfs à rude épreuve. Elle avait prit l’habitude qu’il soit là pour elle, sa simple présence ayant un effet lénifiant sur le caractère parfois impétueux de la jeune femme.

    Engagée par le Conseil de Observateur en tant que chasseuse destinée à protéger Londres, elle tentait de s’habituer à la vie de sédentaire et à la foule de la grande ville. Certes, elle était fière d’avoir été sélectionnée pour ce job, mais parfois la cohabitation était rude. Le fait que certains autres chasseurs se baladent à longueur de journée avec leurs petits airs suffisant n’aidant en rien. Elle avait justement eu un accrochage avec un homme macho et sexiste ce soir. Ce goujat avait osé la peloter alors qu’elle passait à portée de main. Elea c’était défendue en lui tordant violemment le bras. Au moins, il ne recommencerait pas avec elle, mais de colère, elle avait préféré s’isoler. Afin de passer sa rage sur quelque chose, elle était sortie de la ville et ses pas l’avaient conduit près des murailles médiévales situées à l’Est de la ville. Sa colère passée, elle s’était adossée à un pan de muraille décrépit.
    Plongée dans ses pensées, elle réfléchissait à l’inquiétante baisse d’attaques vampiriques à Londres. Tueuses, observateurs et chasseurs s’en doutaient, quelque chose se préparait dans l’ombre, mais ils ignoraient quoi. De ce fait, la seule chose qu’il leur était possible de faire était d’attendre… attendre qu’un événement survienne et les aide à comprendre.
    Trop occupée à se creuser les méninges à la recherche d’une cause possible, Elea n’aperçu le vampire qu’au dernier moment. Elle ne dût sa vie sauve qu’à ses reflexes aiguisés par des années de pratique. Parant le coup qui lui aurait brisé la nuque d’un coup sec, elle envoya son poing dans la mâchoire du mort vivant. Un horrible craquement retentit.
    Reculant d’un pas et secouant sa main endolorie, Elea se prépara à la prochaine attaque. Le vampire ne devait pas avoir plus de 20 ans au moment de sa transformation, mais sous son front proéminant brillait un regard mauvais, affamé. Il n’était plus le jeune homme qu’il avait été, aujourd’hui, il ne représentait qu’un tas de chair morte à tuer pour la jeune femme.

    Projetant son pied en avant de toutes ses forces, elle percuta le mort vivant en plein sternum ce qui le fit reculer de quelques pas. Mais à peine deux secondes plus tard, il revenait déjà à l’assaut. Elea chercha le pieu qu’elle gardait toujours près de son cœur et le cacha derrière son dos. Puis, elle avança vers le vampire qui n’hésita qu’une seconde avant de bondir sur elle, alors qu’elle dépliait son bras pour frapper le monstre en plein cœur, une poigne d’acier retint son geste.

    Elle sentait l’haleine putride de son adversaire lui agresser les narines. La tête de se dernier s’approchant dangereusement de son cou, elle chercha un moyen de renverser la situation. Mais malheureusement, les astres ne devaient pas être en sa faveur, bloquée contre un monticule de pierre et le vampire plaqué sur elle, elle semblait à court d’options. Ce vampire semblait récent, pourquoi était-il si fort ? Pourquoi attaquait-il alors que depuis plusieurs jours, quasiment aucune agression n’avait été déclarée ?



[HJ: Voilà, j'espère que ça te convient, je n'ai pas RPGié depus très longtemps, j'espère que ma manière d'écrire reste lisible ? N'hésite pas à me faire part de tes remarques et critiques :)]

.........................................

→ Never underestimate a pretty girl
with a very pointy stake.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

WOLFGIRLAnd you will be the death of me.

▐ MESSAGES : 162
▐ INSCRIPTION LE : 13/08/2010
▐ PSEUDONYME : Illyria
▐ DOUBLONS : /
▐ COPYRIGHT : © Psychadelya


HIGHWAY TO HELL
STATUT: Loup-Garou
CAPACITÉS: Transformation en loup, Sens et capacités hors du commun, Guérison Rapide, Instinct animal.
RELATIONS:
MessageSujet: Re: We don't have to be enemies | Elea   Dim 5 Sep - 14:40

C'était parfait, j'adore ta façon d'écrire ! <3

La course lui semblait interminable ; ses jambes ne la portaient décidément pas assez vite. Grâce à son ouïe plus développée que la moyenne, Amber entendait le combat qui se déroulait non loin et se demandait si elle arriverait à temps. Certes elle avait une solution pour être là-bas en quelques secondes, toutefois la jeune femme se refusait à la mettre en pratique. Non, ce serait beaucoup trop dangereux. Elle se trouvait à Londres ! Certes dans un lieu abandonné de tous, mais en plein milieu de cette ville quand même ! Et si elle tombait sur une Tueuse ? Celle-ci la prendrait en chasse et Amber ne voulait pas risquer sa vie sans connaître la situation. Alors, elle se contenterait de se servir de ses membres humains pour le moment, et ne prendrait son apparence de louve que si elle n'avait pas d'autre choix.

Alors que la jeune rousse se rapprochait de la scène en question, elle ralentit et se cacha derrière une partie effondrée de la muraille avant de s'arrêter complètement. Puis, elle jeta un regard sur les deux bagarreurs. Un vampire attaquait une femme d'environ trente ans aux longs cheveux bruns ondulés. Elle tenait un pieu dans une main et essayait tant bien que mal de trouver un moyen qui lui permettrait de le plonger dans le coeur de son attaquant. Amber conclut très vite qu'elle ne se trouvait pas en face d'une Tueuse : ses réflexes, sa façon de se battre... tout indiquait une simple humaine. Néanmoins, ses coups semblaient réfléchis et certains portaient même leurs fruits. Il ne s'agissait décidément pas d'une novice non plus. Et puis, qui serait assez fou pour se promener en pleine nuit dans Londres ? Oui, la ville était soi-disant le dernier havre de paix existant pour les humains, mais cela ne signifiait pas qu'aucun vampire ne s'y trouvait. Il fallait être prudent, ces monstres-là étaient habiles et malins - du moins, pour certains d'entre eux.

Amber observait la bagarre de loin, sans avoir l'intention de réagir d'une quelconque façon. La chasseuse semblait bien s'en sortir, et puis elle serait folle de se jeter dans la mêlée sous forme humaine : que pourrait-elle faire ? Sa puissance résidait dans l'animal qu'elle était réellement. Avec deux jambes et deux bras, Amber Hamilton n'était rien de plus qu'une jeune femme sans défense. Ou presque, mais en tout cas elle ne pourrait pas éliminer un vampire seule, elle le savait.
Puis, soudain, la situation se renversa et la créature de la nuit prit le dessus sur la brunette. Il la tenait fermement, et elle ne pouvait pas se détacher de lui. Elle était finie ; dans quelques secondes il plongerait ses crocs dans son cou, boirait son sang et laisserait son corps inerte sur les pierres froides de l'ancienne muraille. Amber ne pouvait laisser passer ça. Non. Elle n'était pas devenue louve pour regarder un être humain mourir.

Sans réfléchir une seconde de plus, elle retira son pantalon et son pull, puis se mit à courir vers les deux combattants et fit un bond en avant ; lorsqu'elle tomba sur le vampire, la louve en elle avait pris le dessus. Ses quatre pattes le maintenaient au sol et elle approcha ses dents menaçantes vers sa gorge afin de la lui arracher. Seulement, le vampire la frappa violemment au flanc et elle glapit de douleur, déséquilibrée. Il en profita pour se relever et foncer sur elle, tel un bélier. Ses dents entrèrent en contact avec l'épaule d'Amber et le sang se mit à couler. La jeune louve avait mal, mais l'attaque du vampire n'avait fait que l'énerver un peu plus. Se remettant sur ses quatre pattes, elle se rua sur cette créature maléfique et la plaqua contre le mur juste derrière. Le choc fit tomber quelques pierres et souleva un tas de poussière, mais Amber n'y prêta aucune attention. Elle ouvrit la gueule et plongea sa mâchoire sur la gorge du vampire... puis serra de toutes ses forces avant de tirer un coup sec.

Un nuage de cendres virevolta dans l'air et s'effondra au sol. Amber éternua, ce qu'elle faisait toujours quand elle tuait un vampire et respirait ses... restes. C'était mignon, selon les autres membres de sa meute. Se rappelant qu'elle n'était pas seule, Amber leva les yeux vers la chasseuse et s'éloigna de quelques pas. Elle aurait eu envie de retrouver forme humaine, mais était-ce prudent ? Si celle qu'elle venait d'aider décidait de la tuer à cause de sa nature, elle serait plus à même de se défendre de cette façon. Essayant de ne pas penser à son épaule qui la lançait toujours - et n'avait pas cessé de saigner - Amber ne détacha pas son regard de celui de la brunette. Elle se mit en position assise et coucha les oreilles, avant de relever le museau. Elle essayait de lui faire comprendre qu'elle n'avait aucune intention de l'attaquer et que si son interlocutrice choisissait de ne pas le faire non plus, alors elle se méfierait un peu moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▐ MESSAGES : 175
▐ INSCRIPTION LE : 09/08/2010
▐ PSEUDONYME : Ailiz
▐ DOUBLONS : /
▐ COPYRIGHT : © Ailiz


HIGHWAY TO HELL
STATUT: Fight, and fight again, this is the only way.
CAPACITÉS: /
RELATIONS:
MessageSujet: Re: We don't have to be enemies | Elea   Lun 6 Sep - 19:13

[Je suis soulagée alors, j'ai cru comprendre que tu RPGiais beaucoup et que tu exigeais le must à tes côtés, ça m'a fait flipper mdr. N'hésite pas à me conseiller en tous cas :)]

    Alors qu’Elea se mettais à perdre l’espoir d’un jour être en mesure de retourner la situation à son avantage, une forme sombre bondit sur le vampire lui faisant lâcher prise. Elle se redressa, enfin libérée du poids qui la maintenait et observa l’étrange scène qui se déroulait sous ses yeux.
    Un loup, oui un loup était en train de combattre le mort vivant, se dernier, immobilisé semblait n’avoir aucune chance, pourtant, il frappa violemment l’animal qui poussa un cri. Elea ne pouvait détacher ses yeux des deux combattants. Le vampire reprenant l’avantage en mordant violement le loup Elea se rendit compte qu’elle restait là immobile beaucoup trop prêt d'eux. La jeune femme recula lentement les yeux toujours rivés sur le combat presque irréel auquel elle assistait. Avant qu’elle ne s’en rende compte, le vampire projeté contre un pan de muraille se retrouva prit au piège entre les mâchoires puissantes de son adversaire et tomba en poussière en un clin d’œil.

    Un nuage de poussière recouvrant la scène, Elea écarquilla les yeux. Elle avait stoppé sa progression sans même en prendre conscience. Un drôle de bruit ressemblant à un éternuement retenti, il venait du loup. Si elle n’avait pas été dans une telle position, elle aurait pu en rire, mais sur le moment, après avoir constaté la puissance de la bête elle se contenta de regarder sans un mot. L’animal se tourna vers elle puis s’éloigna et s’assis, Elea se demanda si elle était la prochaine victime sur sa liste. La jeune femme avait déjà croisé de telles créatures et elle n’en gardait pas un bon souvenir. D’une férocité sans égale, elle les avait vus attaquer sans distinction humains et créatures surnaturelles. Après un bon petit combat contre un vampire, le loup souhaitait probablement achever le travail, une humaine comme elle ne devait pas être bien menaçante. Elea serra plus fort son pieu, jusqu’à en faire blanchir la jointure de ses doigts. Elle avait déjà abattu des loups, elle recommençerait si cela s'avérait nécessaire.
    C’est alors qu’elle aperçu la posture étrange que prenait l’animal, les oreilles couchées, assis, il semblait attendre. Réfléchissant à toute vitesse, Elea se remémora tout ce qu’elle avait appris sur les lycans espérant trouver le point faible qui lui permettrait de prendre la fuite. Rien ne vint.

    C’est pas vrai se dit-elle exaspérée. Je passe d’un monstre à l’autre, c’est vraiment pas ma soirée.

    Du coin de l’œil, elle chercha une arme plus offensive qu’un pieu, malheureusement rien de tel n’était à sa portée. Il y avait bien de gros morceaux de bois, vestiges des poutres des bâtiments, mais ils étaient bien trop loin. Les situations extrêmes ne déstabilisaient pas tant que ça la jeune femme, elle était plus en colère contre elle-même qu’effrayée.

    L’animal n’avait pas bougé d’un poil, les yeux braqués sur elle. Il ne semblait pas vouloir attaquer mais elle restait sur ses gardes. Elea ne savait pas trop si le loup la comprenait, n’ayant pas d’autre idée en tête, elle prit la parole. De toute façon fuir ne servirait à rien, la bête était beaucoup plus rapide qu’elle. Sans renfort, ni arme elle avait peu de chances.

    « - Heuu, salut » lâcha-t-elle en se sentant un peu stupide de parler à un animal.
    Bon sang je suis vraiment ridicule pensa t’elle en faisant la moue.

    « - Merci ». ajouta-t-elle sans savoir si elle était comprise.

    Elle se releva lentement, sans quitter des yeux le loup. D’un côté, elle s’attendait à un mauvais coup, de l’autre elle se demandait pourquoi l’animal avait attaqué le vampire… ou tout du moins pourquoi à ce moment là.
    Son regard fût alors attiré par la blessure profonde que lui avait infligée le mort vivant, celle-ci saignait abondamment. Une petite marre sombre s’était formée sous la patte de l’animal

    « - Tu ne devrais pas lécher ta blessure pour qu’elle guérisse plus vite ? Ce n’est pas ce que les chiens font le plus souvent ? »

.........................................

→ Never underestimate a pretty girl
with a very pointy stake.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

WOLFGIRLAnd you will be the death of me.

▐ MESSAGES : 162
▐ INSCRIPTION LE : 13/08/2010
▐ PSEUDONYME : Illyria
▐ DOUBLONS : /
▐ COPYRIGHT : © Psychadelya


HIGHWAY TO HELL
STATUT: Loup-Garou
CAPACITÉS: Transformation en loup, Sens et capacités hors du commun, Guérison Rapide, Instinct animal.
RELATIONS:
MessageSujet: Re: We don't have to be enemies | Elea   Mar 7 Sep - 13:02

[Oh non arrête, je me considère pas comme une joueuse hors pair, loin de là xD Mais j'aime bien prévenir sur mes scénarios, en général quand le lien est approfondi j'aime d'autant plus que les RP soient détaillés xD En tout cas tu écris vraiment super bien, j'adore ce sujet et te répondre est un régal, autant que te lire ^^]

Amber ne savait pas si elle pouvait réellement faire confiance à cette femme. Sa première réaction fut de regarder tout autour, probablement pour voir si quelque chose serait en mesure de lui servir d'arme contre la louve. Cette dernière ne la quittait pas des yeux. Les muscles tendus, prête à bondir en avant à la moindre menace, elle espérait pourtant que cette entrevue se finisse bien. Amber n'avait pas voulu sauver cette humaine d'un vampire pour la tuer après, ça n'aurait eu aucun sens ! A moins d'être un animal sauvage comme certains d'entre eux, et d'avoir eu l'idée d'éliminer son concurrent pour que la brunette devienne son repas. Etait-ce cette idée qui traversait l'esprit de la bipède ? Etait-ce la raison pour laquelle elle semblait méfiante et en quête d'un objet pour se défendre autre que son pieu - bien inutile face à un loup ? Amber releva légèrement les oreilles et rabaissa son museau. Puisqu'elle ne pouvait communiquer avec elle que par l'intermédiaire de gestes, elle n'avait aucun autre moyen de lui faire comprendre qu'elle ne lui voulait pas de mal. Amber aurait pu tout simplement quitter ce lieu et retourner dans la forêt, auprès de sa meute. Après tout, elle n'avait aucun besoin de remerciement. Alors pourquoi rester ?

Et bien, la curiosité, tout simplement. La jeune rousse avait toujours été comme ça : elle aimait connaître les gens, et elle avait envie de savoir qui était vraiment cette chasseuse. Soudain, cette dernière brisa le silence pesant et salua Amber, avant de la remercier de lui avoir sauvé la mise ce soir. La lycanthrope secoua la tête afin de lui faire comprendre qu'elle avait saisi ses paroles. Puis, la brunette se releva doucement et en remarquant la blessure d'Amber, lui demanda si elle ne devait pas plutôt se la lécher, comme tous les chiens. Si elle avait dit cela sur un ton moqueur, Amber se serait déjà jetée sur elle ; mais il n'y avait aucune animosité quelconque dans sa voix. Juste... un certain souhait de faire la conversation ? La louve retroussa les babines, ce qui aurait pu passer pour une menace aux yeux de l'humaine, mais n'était rien d'autre que sa façon animale de rire en ce qui la concernait. Lentement, Amber redressa ses pattes arrières et fit quelques pas en direction de la chasseuse. L'une de ses pattes avant s'abattit plusieurs fois de suite sur le sol poussiéreux, comme si elle grattait. En fait, elle voulait que la brunette reste là, car elle allait revenir ici. Ici était le mot que son geste de la patte restranscrivait, mais alors que son regard croisa celle de la chasseuse, elle n'était pas certaine que celle-ci ait compris. Bon, tant pis, de toute façon elle n'allait pas rester éternellement sous cette forme : à quoi cela lui servirait puisque les deux femmes ne pouvaient pas parler ensemble ?

Après un dernier coup d'oeil, Amber s'élança derrière les pierres où elle s'était dissimulée un peu plus tôt. Une fois à l'abri, elle reprit son apparence humaine. Ses sous-vêtements et son débardeur avaient été déchirés en dizaines de morceaux quand elle avait bondit dans l'air : heureusement, elle avait pensé à retirer ses chaussures, son jean et son pul à col roulé bordeaux avant de se mêler à la bagarre. Elle se revêtit aussi vite que possible et sortit de sa cachette presque aussitôt. La chasseuse regardait dans sa direction, se demandant probablement si la louve avait filé comme le vent ou si elle allait revenir. Amber dégagea ses longs cheveux roux du col de son pull, et fit quelques pas prudents envers l'humaine. En chemin, elle vérifia sa blessure : celle-ci avait cessé de saigner et guérissait déjà.

« Bonsoir. Je vous en prie pour le vampire, c'est normal. Et en ce qui concerne ça, » dit-elle en montrant sa plaie du doigt, mais que la brunette ne pouvait pas voir car son vêtement le cachait, « c'est en train de se refermer en ce moment-même. Nous autres loups avons une résistance hors du commun, ce qui est bien pratique lors des combats, je dois l'avouer. » Elle esquissa un sourire engageant, avant de se présenter. « Je m'appelle Amber. Et vous devez être une chasseuse de Londres. On m'a toujours dit de me méfier des chasseurs ; qu'ils éliminaient toutes les créatures qu'ils croisaient sans exception. Alors avant que l'on n'aille plus loin dans cette conversation, j'aimerais juste m'assurer d'une chose. » Elle fit une petite pause, l'air amical mais néanmoins toujours un peu méfiant, et ajouta de but en blanc : « Avez-vous l'intention de me tuer ? »

La louve espérait que la réponse soit négative et surtout, que son interlocutrice se montre sincère. Oh, elle ne doutait pas que contre une simple humaine, elle gagnerait la bataille et n'avait donc pas peur pour sa vie. Mais Amber avait toujours su voir le bon chez les gens, et avait toujours été une femme optimiste malgré les tuiles qui lui étaient tombées dessus au cours de sa - longue - existence. Ainsi, elle préférerait largement discuter avec la chasseuse, voire s'allier avec elle pourquoi pas - ? -, plutôt que de lui arracher la gorge avec ses dents parce qu'elle aurait voulu engager le combat. Oui, Amber aimait à croire que Caleb avait tort sur le sujet : que les chasseurs n'étaient pas tous des assassins aveugles, qu'ils pouvaient faire la différence entre une créature maléfique et une créature bénéfique. Dans quelques secondes, Amber saurait si elle avait eu raison ou tort de contredire son chef de meute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▐ MESSAGES : 175
▐ INSCRIPTION LE : 09/08/2010
▐ PSEUDONYME : Ailiz
▐ DOUBLONS : /
▐ COPYRIGHT : © Ailiz


HIGHWAY TO HELL
STATUT: Fight, and fight again, this is the only way.
CAPACITÉS: /
RELATIONS:
MessageSujet: Re: We don't have to be enemies | Elea   Jeu 9 Sep - 17:54

[ Haha je trouvais ça marrant de te comparer à un chien ^^ Surtout que pour le perso c'est gentil et tout.
Désolée ce post est pas top j'trouve. J'ai du mal à réapprendre comment faire avancer l'histoire sans trop parler et tout pour te laisser le temps de répondre. ]



    Elea n’avait toujours pas quitté le loup des yeux. Lorsqu’il retroussa les babines son corps se raidit, mais l’animal ne semblait pas menaçant. Il se redressa et avança lentement vers elle.
    Oh mon Dieu, dans quoi est-ce que je me suis encore fourrée ? se dit la jeune femme.

    Cette situation était en effet des plus étranges. Un loup et un humain, face à face.
    L’animal se mit alors à gratter le sol.

    Bon sang il ne va quand même pas me charger comme un taureau ?

    Elea était dépassée par la situation, elle ne comprenait absolument pas ce qui se passait. Et les réactions du loup lui paraissaient plus qu’étranges. Après lui avoir jeté un dernier regard celui-ci s’enfuit rapidement. Tous les muscles de la jeune femme se relâchèrent. Soulagée, elle respira plus librement. Elle avait survécu à la confrontation. Cela voulait donc dire que tous les loups n’étaient pas féroces envers les humains ? En tant que chasseuse, accepter cette idée n’était pas nécessairement chose facile.

    Soudain un bruit retenti, il provenait de l’endroit ou avait disparu le loup. Reprenant une position défensive Elea craint le pire. Et si l’animal avait été chercher le reste de la meute ? Et s’il attendait qu’elle baisse sa garde pour s’en prendre à elle ? Le cœur battant la chamade elle attendit les yeux braqués sur les rochers qui masquaient l’origine du bruit.

    Elea écarquilla les yeux en voyant émerger une jolie jeune femme rousse devant ses yeux. Ce n’était pas vraiment ce à quoi elle s’attendait. Avant qu’elle puisse pousser plus loin sa réflexion, l’inconnue prit la parole et répondit aux questions qu’elle avait posées au loup plus tôt.
    Au loup… à la louve plutôt ! Elea n’avait même pas pensé que l’animal puisse être une femelle pourtant cela n’avait rien d’extraordinaire. La jeune femme après l’avoir rassurée sur la gravité de sa blessure se présenta sous le nom d’Amber.
    Celle-ci semblait avoir cerné Elea, elle savait visiblement qu’elle était chasseuse et se méfiait d’elle. Lors qu’Amber lui demanda si elle avait l’intention de la tuer, Elea était toujours en train de digérer toute cette histoire. De ce fait, elle mit un moment avant de répondre :

    « - Heu. Non. Tu m’as sauvé la vie et tu ne m’a pas l’air agressive envers les humains ».

    Il est vrai que les craintes de la louve pouvaient être fondées, par les temps qui courraient, les chasseurs ne perdaient souvent pas le temps en distinction. Tout ce qui n’était pas humain était éliminé et ce au moindre petit signe d’agressivité ou de fourberie.
    Elea restait malgré tout un peu sur ses gardes. Elle avait vu trop d’individus être imprudents et se faire massacrer pour cela.

    « - Que fais-tu ici ? » demanda-t-elle à la jeune femme.
    « - Tu es toute seule ? »
    Se rendant compte de son impolitesse elle ajouta alors :
    « - Au fait, je m’appelle Elea. Désolée pour ma rudesse, mais ta question m’a surprise ».
    Avançant de quelques pas tout en souriant elle ramassa ses affaires tombées au sol. Le fait de se retrouver face à un être à l’apparence humaine lui donnait envie de faire confiance malgré ses craintes.

    Il n’était pas courant que des loups vivent si près des hommes et plus encore aux abords d’une ville de la taille de Londres. Tout un tas de questions vinrent se bousculer dans l’esprit de la jeune femme.

    « - Tu es sûre que tu ne veux pas que je jette un œil à ta blessure » proposa t’elle en observant la grosse flaque de sang qui se mettait à sécher sur le sol.
    En quelques minutes elle avait l’impression que la situation avait totalement basculée. Elea proposa alors à Amber de s’assoir sur le monticule de rochers derrière lequel la jeune femme. Si la louve avait voulu la tuer elle aurait pu le faire depuis bien longtemps. Dès lors, Elea décida de lui laisser une chance de s’expliquer.

    Décidément il s’agissait d’une bien étrange soirée.

.........................................

→ Never underestimate a pretty girl
with a very pointy stake.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: We don't have to be enemies | Elea   

Revenir en haut Aller en bas
 

We don't have to be enemies | Elea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEATH WISH ™ ♣ the countdown has begun :: LONDRES ; La cité protégée :: east london :: Les murailles médiévales-